Quand faut-il un permis ?

Le COBAT prévoit « les actes et travaux qui requièrent un permis d’urbanisme » (art. 98). On peut citer :

  • toute construction fixe,
  • la division d’un immeuble en logements (p.ex. une maison de maitre divisée en appartements,
  • la démolition d’une construction,
  • la modification de la destination d’un bien : un bureau qui devient un logement, un logement qui devient un commerce, etc.,
  • l’abattage d’un arbre de haute tige,
  • la modification (sensible) du relief du sol,
  • etc.
     

Le Gouvernement a toutefois prévu une série d’exception qui sont listées dans un arrêté daté du 13 novembre 2008. 

Ainsi, ne requièrent pas de permis d’urbanisme, pour autant qu’ils respectent la législation en vigueur :

  • les travaux de transformation intérieurs,
  • la démolition d’une annexe de moins de 100 m²,
  • l’abattage d’un arbre mort,
  • la construction dans les jardins, sous certaines conditions,
  • certains travaux extérieurs, telles que le placement d’une parabole ou de panneaux voltaïques, toujours sous des conditions précises,
  • etc.

Il convient d’être très attentif aux conditions émises par cet arrêté pour pouvoir bénéficier de la dispense de permis.
 

AUTRES QUESTIONS DE CETTE RUBRIQUE :

  • La réglementation de l’urbanisme en Région de Bruxelles-Capitale n’est pas toujours aisée à manier. Différents instruments juridiques imposent leurs règles. Au niveau régional, il s’agit du C.O.…
    Lire la suite
  • Le COBAT prévoit « les actes et travaux qui requièrent un permis d’urbanisme » (art. 98). On peut citer : toute construction fixe, la division d’un immeuble en logements (p.ex.…
    Lire la suite
  • En principe, ce sont les communes qui, à Bruxelles, délivrent les permis. Dans certains cas, il s’agit du fonctionnaire délégué, soit l’autorité régionale. Ainsi, lorsque le demandeur de permis est…
    Lire la suite
  • La demandeur de permis doit joindre à sa demande une série de document : un formulaire de demande, une note explicative, des photos des lieux et du quartier, des plans, parfois l’avis du SIAMU ou…
    Lire la suite
  • Toujours en fonction de l’ampleur de la demande, la commune devra solliciter différents avis : la Commission royale des Monuments et sites, la STIB, la SNCB, Bruxelles-Environnement, Bruxelles-Mo…
    Lire la suite
  • Le COBAT prévoit que le demandeur qui n’a pas obtenu le permis tel que sollicité, peut former un recours auprès du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, et ce dans les 30 jours de la notifi…
    Lire la suite
  • Une fois délivré, un permis d’urbanisme est valable trois ans : le demandeur doit donc commencer les travaux dans ce délai de façon significative.  Il ne peut pas non plus interrompre les…
    Lire la suite
  • Il faut souligner que la législation en matière d’urbanisme fait l’objet de sanctions lourdes, à défaut d’être respectée. Ainsi, le législateur a prévu, aux articles 300 et suivants du COBAT, des s…
    Lire la suite